Les exfoliants et l’environnement

Ayez la peau douce sans détruire la faune aquatique.

Des microplastiques sont ajoutés dans de nombreux produits « gommants » ou dans des savons, comme abrasif doux de la peau ; il s’agit d’une alternative moins chère (mais non biodégradable) aux fragments de bambou, d’algues, de noyaux ou du gant de crin autrefois utilisés pour cela.

Faite essentiellement de polymères (un plastique dérivé du pétrole), ces nanoparticules sont déversées dans les égouts lors de l’utilisation du produit et se retrouvent invariablement dans nos cours d’eau. Elles s’accrochent aux algues ou se déposent dans la vase. Comme elles sont souvent translucides, elles sont confondues avec le plancton, d’ailleurs de nombreux types de microplastiques sont déjà retrouvés en quantités significatives dans certains organismes marins mangés par l’Homme (ex : huîtres, moules, escargots aquatiques, poissons, crustacés).

Source : Wikipédia

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s