Les radicaux libres et le vieillissement cutané

L’attaque des radicaux libres fonctionnent un peu comme une saga amoureuse:  chaque atome possède 2 électrons et doivent être en couple pour être stable.  Les radicaux libres agissent comme un Don Juan:  seuls, ils attaquent les cellules en couple pour déloger un électron.  Ainsi, on se retrouve avec 3 électrons seuls, donc encore plus de radicaux libres qui, à leur tour, briseront un couple, et ainsi de suite ayant pour résultat de provoquer le vieillissement cutané.

L’antioxydant neutralise les attaquent des radicaux libres, afin de conserver l’harmonie ou reformer des couples d’électrons et éviter que le tout dégénère.  Le meilleur antioxydant est l’acide ascrobique, un dérivé stable de la vitamine C.

Certains facteurs aggravent ce phénomène:  une mauvaise alimentation, le tabagisme, le stress, la pollution et l’exposition sans protection aux rayons solaires.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s